Copyright 2007-2012
Built with Indexhibit

Ecce octopus !
et pourquoi une référence à la pieuvre..

Anthropocentrisme

Le point de départ est l’hypothèse de Théodore Monod qui voit la pieuvre comme notre possible successeur, lorsque l’homme aura disparu.
Je prends la pieuvre comme le symbole d’une vision non-anthropocentrique de l’univers, c’est-à-dire de l’homme dominateur auquel les autres formes de vie sont subordonnées.
Penser au-delà de notre règne sur terre et à la pieuvre comme à notre possible successeur, un vertige pour l’imagination !

Dear octopus
Et aussi, je trouve que c’est une créature intrigante, très géométrique. Avec un œil aussi performant que le nôtre, huit tentacules avec ventouses symétriques (j’aime ces formes répétitives) qui peuvent dévisser un couvercle de boîte, qui caressent le plongeur pour évaluer l’intru. Une intelligence à approcher…

Disparaître
Joseph Beuys a dit : « la mort me tient en éveil ». On pourrait dire la même chose à un niveau collectif : « la disparition de notre espèce nous tient en éveil ».